Je n'attacherai pas tes ailes

Hélène MAURICE

Les Chansons de Félix

 

« Je n’attacherai pas tes ailes », le nouvel album

de la Québécoise, installée en Loir-et-Cher, rend hommage

à Félix LECLERC. Le spectacle est maintenant sur scène.

Loïck GICQUEL NR centre

 

Au milieu de tous ces artistes qui débarquent de la belle province,

Hélène MAURICE offre une autre façon de voir et d’entendre le Québec.

De son pays d’autrefois, elle conserve le bon goût des mots et le plaisir de la mélodie finement contée. Pour Félix LECLERC à qui elle rend hommage dans ce spectacle et sur un bel album (« Je n’attacherai pas tes ailes »), elle a ici le plus beau des attachements : celui de l’amitié. Au point de révéler l’artiste sous un autre jour, avec ses refrains perdus, oubliés : Do-ré-mi, Contumace, La chanson du vieux polisson… colportés auprès des fameux souliers et autre « Ti-gars » du répertoire de Félix.

Sur l’album, Hélène MAURICE chante à l’unisson du tempo d’Eddy SCHAFF,

le pianiste de la Chanson Française, aujourd’hui disparu. Sur scène, la belle

s’entoure maintenant d’un pianiste : Tony BAKER, et de Francis JAUVAIN

à l’accordéon, accordina et saxophone baryton.

Pour des couleurs jazzy, portées par une voix aux modulations surprenantes,

elle charme ou souffle la tempête, raconte de biens bonnes histoires et

murmure la tendresse. Le groupe poursuit ainsi son petit chemin de traverse.

Assez grand pour s’y promener en sa compagnie.                                                                                                                                                                

Hélène Maurice...ou l'élégance terrienne

On a longtemps pensé qu’elle empruntait le sillon tracé par

Félix LECLERC et Gaston COUTE, poètes humanistes du

quotidien et de la nature. Elle affirme aujourd’hui une

personnalité et un talent nourris, certes, de ces influences,

mais la pensée et la présence, profondes, sincères,

sensibles, séduisent autant par la fantaisie que par le climat

poétique des auteursqu’elle a choisi d’interpréter: Rémo

GARY, Allain LEPREST, Jean DEBOUVRIE, Bernard DIMEY, 

Chico BUARQUE, Julos BEAUCARNE, Marceline VALMORE-DESBORDES, Jean-Jacques MOUZAC, Bernard JOYET, Michel RIVARD, Michèle BERNARD, Cléménce DESROCHER, etc.

Il faut vivre cet hommage à la vie et se laisser envoûterpar l’évocation qui nous en est offerte par une belle et grande artiste, comme une nouvelle Gelsomina sur le grand chemin de nos rêves, une invitation au partage du bonheur.Pour son nouveau spectacle, elle s’est attaché la complicité des musiciens exceptionnels que sont Francis JAUVAIN, Tony BAKER.                                                                                                                                                                                                                                                                         Jean DUFOUR

Sur les pas de Gaston Couté

© Pierre BUREAU
HM031602-11.JPG